Ah ben mince, je viens de comprendre le retard sidérant de l’Europe sur les Etats-Unis et le Japon en matière d’Internet. Et M. Barbier de contribuer à l’ignorance d’une profession dépassée et bousculée dans ses habitudes par le média internet. Je sais, elle est douloureuse à faire passer celle-là auprès des directeurs de rédaction !

Bon, sinon, on en reparlera très vite, quand l’Express et les autres papiers passeront par internet pour être distribués parce qu’on peut déjà l’annoncer : la tablette tactile, iPad ou autres, va dynamiter le réseau de la presse papier en quelques années tout comme le mp3 l’a fait pour le cd. Pourquoi s’encombrer d’un support physique quand on pourra avoir un journal moins cher et avec un contenu enrichi sur un écran agréable à parcourir.
Via Stagueve