5 Commentaires, et le tien ?

commenter
dit
6 septembre 2009 @17:28  

Je suis en désaccord avec deux de tes phrases:

-La première étant “je n’aurais pas grand chose à mettre dans la case « diplômes » et tout le monde sait qu’en France, cette case est encore primordiale.”
Je veux pas faire mon relou, mais je connais des patrons de boites qui préfèrent l’expérience et (où) la motivation à un mec bardé de diplômes, pareil, j’ai à peine un BAC pro vente (ce qui j’en convient, n’est pas le plus violent à avoir) et je gagne entre 1800 et 2300€ net par mois, après of course certains diront que j’ai raté ma vie parce que je ne suis qu’un simple vendeur avec mon pauvre bac pro… mais ça, c’est une autre question.

Ta seconde phrase, est celle ci: “je reste persuadé qu’il y a toujours de la place pour ceux qui en veulent.” sur les 10% de la population active qui est au chômage, je doute que ce soit tous de grosse feignasse, je suis passé par la case rmi et je peux t’assurer que des fois trouver du travail est impossible et ce malgré tout la meilleure volonté que l’on puisse y mettre…

Voilà, sinon je te conseille plus Nice que Paname…

commenter
dit
6 septembre 2009 @17:54  

Salut Alex :-) on habitait à 3km et on s’est débrouillé pour se louper, c’est con :-)

Moi, c’est cheminement géographique inverse… j’ai pris la méga-claque il y a tout juste un mois, un electrochoc salvateur qui m’a permis de mettre un mot sur ce qui déraillait à petit volume depuis plusieurs années… Du coup, branle-bas-de-combat et plan de relance, bien plus efficace que n’importe quel gouvernement, 2nd rdv avec un constructeur informatique au siège à Paris pour peut-être y retourner… Ville que j’ai quitté voilà plus de 3 ans…

I’ll be back, et je prévois de descendre à Bandol plus que régulièrement, c’est ma ville d’adoption maintenant!

Alex: y’a des circonstances qui font que parfois, oui, même en cherchant, on trouve pas… mais parfois parce que les personnes sont désarmés (et le PE l’est encore plus) pour trouver l’emploi qui les attends, parfois il faut être mobile, parfois des secteurs sont morts tout simplement… y’aura toujours un gros pourcentage incompressible de chômage…

Et ça n’empêchera pas qqs RH de regarder les diplômes par méconnaissance du contenu de ce qui reste dans le CV… y’a même encore de la graphologie dans les grands groupes !

Vincent, qui touche un large spectre d’ailleurs, n’aura pas de mal, enfin j’en doute… même moi chuis plus difficile à caser.

commenter
PatatoOor
dit
6 septembre 2009 @17:59  

Je pense malheureusement qu’en France il y a un gros filtre par diplômes, même si peut être cela commence à changer, on est loin du modèle anglo-saxon ou l’expérience et la personnalité sont au moins aussi importants que les diplômes.

Peut être parceque les entrepreneurs autodidactes sont moins nombreux et que l’on a tendance à recruter ses pairs ?

Sinon ben le sud c’est évident, même s’il y a tout un coté frime assez déplaisant (que l’on retrouve toutefois dans certains quartiers de Paris mais qui est une ville assez grande pour pouvoir les éviter).
Je suis Corse, j’ai passé 2 ans à Montpellier et Aix, 5 ans à Lyon et 2 ans à Paris et je préfère quand même largement le sud, même Lyon que j’ai regretté en partant sur Paris me parait plus fade qu’habiter au bord de la mer ou en quelques minutes on peut sentir l’air marin !
Je connais peu Nice mais je suis moins fan :) (à priori)

Je ne connais que très peu l’Ouest (du sud au nord) ainsi que l’Est donc je m’abstiendrai de juger ces régions que j’apprécie mais ne connais pas assez.

commenter
dit
6 septembre 2009 @19:29  

@Alex Malheureusement, le “pedigree” de la personne compte encore pour beaucoup en France. Il suffit de passer en revue les offres d’emplois pour voir “minimum bac+…” même s’il y a toujours des moyens de s’en détourner, on ne peut pas nier ce fait.
Après, ce n’est pas le cas partout, encore heureux ! Bien des patrons et des DRH “intelligents” accordent plus d’importance à l’individu qu’à son bagage scolaire !

Concernant ta 2e remarque, pareil, je n’ai pas dit que les 10% sont des glandeurs qui profiteraient des largesses du système d’allocations chômage. Cependant, je pense qu’avec de la motivation et être capable de se remettre en question pour choisir une nouvelle voie, cela permet de s’ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles. Voilà, après, c’est certainement une question de personnalité 😉

@Jaxx désolé si on s’est pas vu il y a quelques semaines, je suis parti plus tôt que prévu du Var.
Je vais te dire, mon spectre est tellement large que ça me fait un peu peur et c’est pour ça aussi que j’attends beaucoup de cette dernière année pour orienter mes choix.

@Patatooor : ok avec toi sur le côté frime, c’était une de mes craintes lorsque je suis arrivé à Antibes il y a 4ans. Après, il faut savoir l’ignorer, ce n’est pas ce genre de choses qui va me gâcher la vie sinon on n’irait jamais se balader à Cannes où sur les Champs Elysées !

commenter
dit
7 septembre 2009 @11:33  

bonne chance pour ta recherche d’emploi!

Billets similaires

Laisse ton mot par ici !

Notez bien qu'un commentaire peut être susceptible d'être supprimé a posteriori si celui ci ne respecte pas les règles de bonne conduite.

Login with Facebook: