20 Commentaires, et le tien ?

commenter
miattia
dit
18 novembre 2009 @11:33  

Tout à fait Vinz. Ils auraient pu penser à l’UGC! Et aussi prendre l’avis de la communauté des alumni qui ont leur mot à dire! Cette école c’est la leur!

commenter
kadiks
dit
18 novembre 2009 @13:34  

Ca signifie quoi ce K avec un rond par dessus… un bonhomme ? Au moins, ils ont retenu les bases d’un “logo design”, mais ca n’a rien d’impressionant. J’appelle ca une premiere ebauche.

commenter
PAscal
dit
18 novembre 2009 @18:22  

Tu t’enfous dans peu de temps tu rentres dans le monde du travail, alors que ton école soit skema, ceram, x ou y, ils vont vite l’oublier! Ce qui va importer c’est le boulot que tu produits moins d’où tu viens… Du moins chez moi c’est comme ça…

commenter
dit
18 novembre 2009 @18:24  

Je trouve, à titre personnel, que c’est une bonne approche aussi bien en terme de com mais également de synergie des savoirs et des publications. Ils ont une bonne carte à jouer sur le classement européen, et ils le savent (où l’importance du quantitatif pour les classements internationaux).

Mais outre le classement, c’est surtout une nouvelle image qu’ils ont créé. On le voit, certaines ESC ont du mal à gérer leur croissance, certaines encore font des erreurs stratégiques dans la gestion de leur développement (qui a dit Toulouse ?). Ils m’ont l’air de se donner les armes marketing afin de charmer un plus grand nombre d’étudiants post-concours.

Une bien bonne nouvelle pour leurs étudiants à mon avis (demandez l’avis des étudiants d’Euromed de la promo 2003 : sauvés par la contingence du changement, c’est beau quand même).

commenter
dit
18 novembre 2009 @18:25  

Oui mais tu ne fais plus l’intégralité de ta carrière dans une seule entreprise, on ne fais que bouger, et le background reste un acquis de confiance. Par ailleurs, tu prends des managers de 50ans, lorsqu’ils changent d’entreprises, les magazines précisent souvent son école d’origine, du moins, c’est le cas en règle générale dans les biz schools

commenter
dit
18 novembre 2009 @22:24  

Erhm… Comment dire… C’est moche. Et je suis polie.
Je pense que je vais garder CERAM sur mes CV pendant quelques années encore :)

commenter
dit

Le fait même qu’une école française puisse avoir un sigle anglais comme nom m’est insupportable…

commenter
Matsya
dit
22 novembre 2009 @18:49  

Bonjour,

Alice GUILHON espère qu’après les “X”, on parle désormais des “K”.

@++

-MATSYA-

commenter
dit
22 novembre 2009 @23:15  

Pas vraiment concerné, mais completement dubitatif sur le nom choisi…

En revanche, le coup de l’URL déjà prise, c’est une faute professionnelle, c’est la première chose à vérifier aujourd’hui lorsque l’on récupère une marque. (cf le bouquin ZAG)

commenter
Hirota-k
dit
23 novembre 2009 @1:23  

Hello.
Pour répondre à Roland: c’est fini l’époque où le nom de domaine avait toute son importance. Entre le fait que la quasi-totalité des internautes utilise les moteurs de recherche pour identifier un lien (même s’ils l’ont déjà dans leurs favoris d’ailleurs), que ça fait des années que pour identifier le site d’une marque on ne tape plus “marque.com” dans la barre d’adresse de son navigateur et le fait que les moteurs de recherche utilisent des algorithmes qui indexent le contenu de la page et les liens (avec les mots clés associés à ces liens) qui pointent vers les pages à indexer, il n’est plus très important d’avoir un domaine strictement identique au nom de sa marque.
Évidemment, si on créé un site qui parle de foot, il vaut mieux ne pas utiliser une adresse du type “tennis.com”. Mais ici, pour le choix du domaine de l’école, ça ne me choque pas du tout que ce soit skema-bs.fr, surtout que je trouve plus malin d’avoir mis le “business school” dans l’adresse. Je ne pense pas non plus que ça soit une faute professionnelle. La faute professionnelle aurait été de choisir un nom pour l’Ecole qui ne veut rien dire juste en fonction de la disponibilité des domaines 😉

commenter
dit
23 novembre 2009 @1:48  

@Hirota : Tu as raison, les internautes écrivent moins que par le passé l’URL dans leur navigateur mais justement, va sur Google.fr et tape ce que tu lis le plus souvent Skema – et non pas Skema Business School, parce que soyons honnetes pour le moment on ne lit que Skema dans les titres des articles – et BIM tu verras si le non respect de l’URL availability n’est pas une faute professionnelle ! D’ailleurs si tu ne me crois pas sur ce point je te conseille de lire l’excellent livre de Marty Neumeier http://www.amazon.ca/ZAG-1-Strategy-High-Performance-Brands/dp/0321426770
Bien sur cet état de fait – le mauvais referencement du site sur la requete phare – ne devrait pas durer mais pour un début, c’est une erreur.
Plus loin tu écris : “ça ne me choque pas du tout que ce soit skema-bs.fr, surtout que je trouve plus malin d’avoir mis le « business school » dans l’adresse” justement non, BS ca peut vouloir dire pas mal de choses autre que business school et déja que skema n’est pas très évocateur, je persiste à dire que ce nom est une erreur.

commenter
Hirota-k
dit
23 novembre 2009 @1:58  

Oui, enfin, le nom a été choisi avant tout pour sa signification, d’après ce que j’ai pu lire sur le sujet dans les différents news. Après, que l’acronyme plaise ou pas, c’est une question de gout. Personnellement, au début j’ai été surpris (ni plus ni moins que quand un copain m’annonce le nom de son bébé loool 😉 ) mais finalement je le trouve pas mal du tout.
Ce que je voulais dire c’est que, même s’il faut faire avec Internet, l’important dans le choix d’un nom c’est sa signification et donc cela me parait normal de partir du nom pour ensuite regarder si les domaines sont disponibles plutôt que de partir d’un nom de domaine puis d’essayer de lui trouver une signification 😉

commenter
dit
23 novembre 2009 @2:14  

Je n’ai rien contre le nom, mais a partir du moment ou ils ont pris les lettres qui les arrangeaient pour en faire un acronyme – je répête – peu évocateur, ils auraient pu tenir compte de leur URL availability.
Moi ce qui me fait tiquer c’est seulement cette histoire d’url, le reste, c’est a dire l’affect que va prendre le nom d’une manière ou d’une autre, pour le moment, je ne suis pas concerné.

commenter
dit
23 novembre 2009 @17:46  

Si vous me permettez d’y ajouter mon point de vue, je pense que vous avez tous les deux raison. On ne peut pas se permettre de lancer une nouvelle marque sans prendre en considération l’aspect des noms de domaine. Personnellement, “skema-bs.fr”, je trouve ça vraiment pas terrible. C’est pour ça que lorsque j’ai entendu le nom avant l’annonce, j’ai cru à une rumeur infondé car j’avais vérifié sur internet et tous les ndd d’importances étaient déposés.
Cela étant dit, une école de commerce doit marquer son territoire assez fortement et l’identité visuelle et sonore est très importante. Pour le coup, on ne pouvait pas se contenter de partir uniquement sur un ndd disponible pour construire ensuite autour.

Mais bon, quand j’apprends que le nouveau groupe a payé 40 000 € pour le nom et le logo, qu’est-ce que j’ai mal à mes frais de scolarité ! Un concours de design dans une école adéquate, pareil pour le nom du nouveau groupe. Ils auraient payé de quoi offrir des lots et ils auraient fait parler d’eux ! Mais les Business Schools sont encore trop dans le schéma classique “up to down” ! Y a encore du boulot avant de passer au collaboratif !

commenter
Matsya
dit
23 novembre 2009 @20:48  

@ Roland : “acronyme – je répête – peu évocateur”

-> En même quelle école (ou université) a un nom évocateur ?

commenter
Skimmy skimmy ya
dit
11 décembre 2009 @20:19  

Allons, allons… Vous vous arrêtez à un nom au lieu de regarder le classement par le Financial Times qui met le Ceram dans les 50 premières Business School Européennes. Qui plus est, je veux bien vous croire dans vos recherches que tous les noms de domaines intéressants soient pris avec la racine de Skema, mais pour autant que je connaisse le Marketing, il y a toujours une petite originalité tellement originale qui a été oublié et qui non seulement règle ce problème mais en plus donne un nom de contenu original au lieu de neutre…

Et sinon, d’un point de vue personnel, je trouve le nom de Skema pas déplaisant. Ce sont des lettres fortes avec de bonnes consonances, notamment du fait que le nom commence par S suivi de K. Et puis des voyelles comme le E et le A, c’est très joli aussi, ça fait un peu garçon et fille…
Skema rappelle aussi le “masque” qui est la nouvelle forme de lunette de soleil qu’à Nice on peut voir pas mal, espérons juste que l’école dure par autant de talents qui les dessinent…

Pour finir, avec l’Italie toute proche, on peut aussi traduire cela par un raccourci de “Schema” qui signifie l’ébauche, le schéma et qui pourrait très bien aussi vouloir dire que ce sont des têtes bien faîtes qui se forment dans les perspectives de ce qu’elles vont développer à leurs tours dans l’avenir …

commenter
Matsya
dit
12 décembre 2009 @0:14  

En l’occurrence, l’origine est grec et non latine…

commenter
Matsya
dit
12 décembre 2009 @0:15  

Grecque pardon.

commenter
counter511
dit
14 juillet 2010 @1:38  

Moi j’aime pas le principe de skema… GEM, Toulouse et BEM sont des écoles sures, sans mauvais avis… skema

commenter
counter511
dit
14 juillet 2010 @1:40  

skema est qu’une addition… ia auccune info… que des NC… autant avant c’était bien, autant maintenant ca ne veut plus rien dire… un coup mediatique dans le vent… il ne suffit pas de faire toujours monter la barre et changer les epreuves pour rendre l’école meilleur…

Billets similaires

Laisse ton mot par ici !

Notez bien qu'un commentaire peut être susceptible d'être supprimé a posteriori si celui ci ne respecte pas les règles de bonne conduite.

Login with Facebook: